Kokoda : Un projet de soutien aux soldats australiens victimes de stress post-traumatique

La lutte contre le stress post-traumatique est en marche ! « Pour honorer les soldats perdus au combat, nous devons prendre soin de ceux qui en reviennent » déclare le co-fondateur du projet Kokoda Prashanth (PJ) Shanmugan, ses chaussures de randonnée aux pieds.

PJ Shanmugan est consultant en stratégie et humanitaire issu d’une famille composée de plusieurs générations de combattants. Avec Rhys Jack, il a fondé le projet Kokoda pour sensibiliser l’opinion sur l’impact psychologique de la guerre, dont le stress post-traumatique fait partie.

A l’occasion des cent ans de ANZAC et de la première Guerre Mondiale, les deux fondateurs ont organisé une marche commémorative qui se déroulera du 3 au 11 novembre 2015 sur le sentier de Kokoda Track en Papouasie Nouvelle Guinée.

Symbolique à tout point de vue, la randonnée de 96 km débute le jour du « Kokoda Day » qui célèbre la victoire des Australiens sur les Japonais en 1942, et elle se termine le jour de l’armistice de la première Guerre Mondiale.

thetrekkers

PJ Shanmugan (à droite) en compagnie d’autres trekkers

 

Quatre organismes de charité associés au projet Kokoda

PJ Shanmugan et Rhys Jack ont entrepris une levée de fonds dont les bénéfices seront reversés à parts égales entre les quatre organismes de charité associés au projet. Chacun de ces organismes apporte sa pierre à l’édifice !

Grâce à eux, le projet Kokoda est un programme qui réunit sous le même toit recherche scientifique (Phoenix Australia), soutien (Homes for Heroes et Legacy) et accompagnement (Assistance Dogs Australia).

« On ne peut pas fermer les yeux sur 3000 jeunes vétérans sans abri qui n’ont d’autre choix que de dormir dans la rue chaque soir. On ne peut pas ignorer les suicides des policiers, des auxiliaires médicaux, et des pompiers toutes les six semaines » ajoute PJ Shanmugan.

Rappelons aussi que les pertes humaines causées par le suicide de jeunes vétérans australiens ont été trois fois plus importantes que le nombre de soldats morts au combat pendant la guerre d’Afghanistan.

« Pour réussir à mobiliser toute l’attention sur le stress post-traumatique, nous envisageons d’organiser une édition par an jusqu’en 2018 » conclut PJ Shanmugan.

 

. Visitez le site web pour plus d’informations ou pour faire un don : http://www.projectkokoda.org
.  Retrouvez le projet Kokoda sur Twitter – #ProjectKokoda

 

Article écrit pour Le Courrier Australien

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s