The Letter Writing Project by Lee Mingwei

With the art installation The Letter Writing Project, the taiwanese and american artist Lee Mingwei invites visitors to live a unique and moving experience.

The artist offers a break away from our day-to-day life and helps us go back to the fundamentals : express gratitute, forgiveness and/or apology.

All the conditions are here to ensure a relaxing moment. The experience starts on a bench facing three booths with walls covered with envelops and an ambient lighting.

Curious, a smile on their lips, visitors waiting their turn are staring at each other. They don’t talk but they understand each other. « What are you doing here ?! What am I doing here ?! »

One of the booth is now free, it’s your turn. You take off your shoes, and to be honest, you are feeling a bit silly. Coming in here looks like a sign of weakness.

Around you, a huge amout of envelops. On some of them you see « read me » so you read one of them, two of them, three of them… ten of them. Now, you hold your pen and, here you are, facing an empty page.

What to write ? Who to write to ? Most of the letters are written for moms and dads. After few minutes digging into your heart, the face of the person you want to write to come to your mind, and one by one, words appear on your page.

You put your letter in the envelop and place it on the wall. Timidly, you take a tissue out of your bag and put your shoes on.

Your eyes are wet and red but your chest feels lighter.

Telling Tales, Excursions in Narrative Form
Museum of contemporary Art (Sydney)
2 June – 9 October 2016
Free

***

 

Avec l’installation The Letter Writing Project, l’artiste taiwanais américain Lee Mingwei invite les visiteurs à vivre une expérience unique et émouvante.

L’artiste nous offre une pause loin de notre quotidien afin de prendre le temps de revenir à l’essentiel : exprimer notre gratitude, s’excuser ou pardonner.

Toutes les conditions sont réunies pour garantir détente et sérénité. L’expérience débute sur un banc face à trois abris arborant chacun des murs tapissés d’enveloppes et un éclairage feutré.

Curieux, le sourire au coin des lèvres, les visiteurs qui patientent en attendant leur tour se dévisagent. On ne parle pas mais on se comprend. « Qu’est ce que je fais là ?! Et toi, qu’est ce que tu fais là ?! ».

L’une des cabines se libère, c’est votre tour. Vous vous déchaussez et pour être honnête, vous vous sentez légèrement ridicule. Entrer dans cette cabane ressemble à un aveu de faiblesse.

Autour de vous, des enveloppes. Quelques une invitent à la lecture avec comme message « pour ceux qui veulent me lire ». Vous en lisez une, deux, trois… dix. Vous agrippez le crayon mis à votre disposition et vous voilà seule face a votre page blanche.

Quoi dire ? Et à qui ? La plupart des lettres sont adressées aux parents. Après quelques minutes à trifouiller au fond de votre cœur, le visage de l’intéressée vous vient à l’esprit, et un à un, les mots habillent votre page.

Vous déposez l’enveloppe sur le mur, l’expérience est terminée. Timidement, vous sortez un mouchoir de votre sac et vous remettez vos chaussures.

Vous repartez les yeux humides et rouges mais le cœur léger.

 

Telling Tales, Excursions in Narrative Form
Museum of contemporary Art (Sydney)
2 June – 9 October 2016
Free

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s